Le signal national d'alerte, qu'est-ce que c'est ?

Le Signal National d'Alerte permet d'avertir les populations, de jour comme de nuit, d'un danger immédiat pour qu'elles prennent les mesures de sauvegarde appropriées.

Il est diffusé par les 4 500 sirènes du Réseau National d'Alerte (RNA), hérité de la seconde guerre mondiale et conçu initialement pour alerter les populations d'une menace aérienne.

Reconnaissable grâce à un son montant et descendant, le signal d’alerte enchaîne 3 cycles d’une durée d’1 minute et 41 secondes séparés d’intervalles de 5 secondes.
 
La fin de l’alerte est annoncée par un signal continu de 30 secondes.

Tous les premiers mercredi du mois à midi, la sirène fait l’objet d’un exercice.

Cet essai mensuel ne comprend qu’un seul cycle d’une minute et quarante et une secondes seulement.

Signal d'alerte

L’alerte permet à chacun de prendre des mesures de protection. Le signal sonore ne renseigne pas sur la nature du danger.

En cas d’alerte, il existe quatre réflexes de sécurité à suivre :

  • Se mettre en sécurité (en se protégeant dans un bâtiment, voire en se confinant, ou en évacuant la zone de danger) ;
  • Se tenir informé (afin de connaître le comportement adapté. Pour cela, un poste radio à piles est le meilleur moyen puisqu’il permet de capter les informations transmises par Radio France et France Bleu, même si les réseaux sont coupés) ;
  • Eviter de téléphoner (n’utiliser son téléphone qu’en cas d’urgence médicale. En effet, il est important de ne pas saturer les réseaux de communication) ;
  • Rester en sécurité (les enfants sont en sécurité dans leurs écoles, il ne faut pas se mettre en danger en voulant aller les chercher).