Site optimisé pour les smartphones

-A A +A
Location appartement :

A louer appartement de 28m², 14 ter rue Principale. Centre bourg de Veigné, Loyer 180€ + 20€ de charges + d'infos...

Paiement en ligne :

Via la plate-forme de télépaiement payez en ligne votre facture restauration scolaire sur smartphone : http://www.veigne-mobile.fr 

Grippe aviaire :

la France est classée en risque élevé depuis le 6 décembre 2016. Ce classement rend obligatoire le confinement de toutes volailles sans dérogation possible.

Déclarer un incident avec Veigné mobile :

Veigné Mobile l'application mobile de Veigné vous offre la possibilité de déclarer directement un incident + d'infos

Point Information Service Emploi :

Vous recherchez un emploi, vous souhaitez recruter : PISE 02 47 34 06 05

Lycée Fontiville :

Tous les jours en semaine, repas préparé et servi par les élèves, dans le cadre de leurs cours de cuisine et de service en salle. Information - menu en ligne sur www.fontiville.org

Mot du Maire - Archives

Version imprimableEnvoyer par courriel

Madame, Monsieur,

Véritable casse-tête pour un Maire que celui de boucler son budget communal :

  • Coupes budgétaires importantes et pluri annuelles dans les dotations globales de fonctionnement versées par l’Etat (-95 000€ par an pour Veigné jusqu’en 2017),
  • Transferts non-compensés en totalité des missions de l’Etat :
    • Réforme des rythmes scolaires avec les Temps d’Activités Périscolaires (reste 120€ par an et par enfant à la charge de la commune et de la CCVI)),
    • Fin de la gratuité de l’Etat pour l’instruction des autorisations d’urbanisme (reste 250 000 € par an à la charge de la CCVI, dont une partie revient à la commune)
  • Pression des citoyens pour plus de services publics mais au moindre coût,
  • Ras-le-bol fiscal national rendant quasi-impossible le recours à la hausse d’impôt local.

Des ressources en moins et des dépenses en plus compliquent considérablement le bouclage du budget de quiconque : celui d’une famille comme celui de votre ville. Heureusement, depuis 2008, la situation financière de notre commune s’est nettement améliorée et sans aucune augmentation de la part communale sur vos feuilles d’impôts locaux, de nombreux travaux ont été réalisés.

La vie est dure mais il ne faut pas penser qu’à soi. C’est ainsi que communes et intercommunalités doivent se serrer les coudes !

Face aux différentes restructurations des politiques publiques entrainant la fermeture ou le transfert de services publics (fermeture du point sécu, regroupement des trésoreries principales, réduction du nombre de médecins et de pharmaciens,…) un émoi légitime s’exprime chez tous les Maires de la CCVI, tant cela devient difficile financièrement et techniquement. D’autant que nous connaissons la capacité d’adaptation, voire d’ingéniosité, dont font preuve certaines entités à l’étage au-dessus pour recouvrer les recettes qui leurs manquent.

Sachez que ce qui guide les élus de Veigné compte tenu des efforts budgétaires déjà réalisés, c’est purement et simplement, de rappeler que la proximité et l’expérience forment la clé de voute de l’échelon communal et que l’intercommunalité ne pourra agir sans nous.

Ainsi chacun, habitants, associations et collectivités, peut contribuer à l’avenir durable de notre territoire, comme vous y invite la réflexion autour de l’Agenda 21, en cours avec la CCVI (lien vers le site Agenda 21 CCVI).

Votre Maire, Patrick MICHAUD
Octobre 2015

Madame, Monsieur,

La réforme des rythmes scolaires qui vient de se mettre en place a certes des conséquences pour les élèves, leurs parents et les personnels de l’Education Nationale. Mais elle a aussi un fort impact sur l’organisation pour notre communauté de communes qui possède la compétence enfance-jeunesse, pour nos communes et pour les missions de nombreux agents territoriaux.

Ainsi, pour l’encadrement, l’idée a été d’optimiser les personnels et leurs compétences. Les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM) voient leurs missions d’assistance pédagogique évoluer. D’autres agents de la filière technique sont conduits à assumer des fonctions supplémentaires. Les animateurs de la CCVI ont vu également leurs horaires et leurs missions évoluer contribuant ainsi à une certaine déprécarisation de leur emploi.

Cette réforme des rythmes scolaires ne s’applique que sur le cadre pédagogique. Il n’existe aucune obligation sur la mise en place des activités sur la partie périscolaire.

A Veigné, nous avons, avec les enseignants, les représentants de parents d’élèves, les animateurs des centres de loisirs de la communauté de communes, les associations sportives et culturelles, orchestré la réorganisation de la journée à l’école et à l’accueil périscolaire. Nous avons mis une année pour aboutir à un projet consensuel. Suite aux changements d’équipes municipales sur le territoire communautaire, nous avons demandé, avec la CCVI, une année de report supplémentaire. Ce report, refusé par les services de l’Etat, devait permettre de s’approprier ou de finaliser le projet, d’adapter ou de construire de nouveaux locaux.

Or pour la première année de mise en œuvre, tout n’est pas encore calé, des expérimentations ont eu lieu en fin d’année scolaire, des évolutions seront possibles en cours d’année et pour l’année prochaine.

Dès à présent, c’est près de 600 élèves Vindiniens qui travaillent désormais le mercredi matin. Nous le faisons, malgré les problèmes que peut apporter cette réforme : le transport entre les écoles, le manque de locaux, la pause déjeuner du mercredi midi, le recrutement de personnel qualifié, le budget déjà bien réduit, le caractère transitoire des aides financières de l’Etat.

Dès à présent, nous constatons qu’il convient de réfléchir à une plus grande coopération entre les services de la communauté de communes et l’Education Nationale, mais aussi entre les services communaux et les équipes pédagogiques de chaque groupe scolaire.

Dès à présent, nous pouvons indiquer les activités mises en place : pour les maternelles, ce sont des activités manuelles, de l’expression corporelle ; pour les élémentaires, des jeux, des activités sportives…

Meilleur apprentissage pour les uns mais surtout véritable casse-tête pour beaucoup, la réforme s’applique Madame la Ministre de l’Education Nationale.

Patrick MICHAUD,
Votre Maire
Septembre 2014

 

Mesdames et Messieurs,


Élu au 1er tour des élections municipales du 23 mars dernier, je souhaite vous remercier chaleureusement et publiquement pour votre participation importante.

Cette contribution massive montre l’intérêt que vous portez à la vie de votre commune et votre souhait d’être représentés de manière forte et avec sérieux.

Croyez bien que toute l’équipe que je conduis est fière également du niveau de confiance qu’il leur a été apporté lors de ces élections.

L’ampleur de ce vote contribue d’ailleurs à insuffler l’air supplémentaire nécessaire à celles et ceux qui œuvrent au quotidien au service de l’intérêt général. Ils en auront bien besoin et je vous le dis, moi aussi.

C’est Jean-Pierre Dechelle, précédent Adjoint aux Finances, qui annonçait : « Nous sommes maintenant prêts à propulser Veigné au sommet des communes de la CCVI » car « L’avion de ligne s’est posé en douceur, a fait le plein d'énergie et redécolle vers de nouveaux parcours » pour les 6 ans à venir.

Soyez assurés que les engagements pris dans la ligne de programme correspondante aux attentes de la population vindinienne seront mis en œuvre avec détermination. Vous disposerez également chaque année d’un état d’avancement sur ces différents projets.

Je souhaite remercier également les agents municipaux pour la bonne tenue des élections et la neutralité dont ils ont fait preuve au cours de la campagne électorale.

Lors de nos rencontres avant ces élections, vous m’avez fait part chacun de vos difficultés, ou de vos suggestions. Je les ai entendus. Au même titre que le programme de l’équipe que vous avez choisi, je les prendrai en compte mais toujours en tenant compte des possibilités financières de la commune.

Ainsi sans plus attendre, l’équipe municipale que je conduis va œuvrer au quotidien au service de l’intérêt général, à commencer par :
• la réforme des rythmes scolaires,
• l’entretien et la rénovation de nos voiries,
• la mise en place d’un sous-répartiteur téléphonique (première étape vers l'amélioration du débit Internet),
• vous mobiliser autour de la révision générale du Plan Local d’Urbanisme en tant qu’acteurs de votre territoire,
• contenir l’effort fiscal.

II appartient également à vos élus de porter l’essentiel de leur action à votre attention. Pour cela, en plus des 9 Adjoints et Adjoint délégué, plusieurs conseillers municipaux, ont une mission spécifique et tous deviennent vos référents de quartier afin d’entendre et si possible de répondre à vos nombreuses préoccupations.

Je vous invite à les découvrir dans ce bulletin spécial et si besoin à les rencontrer. C’est indispensable pour tisser des liens. C’est essentiel pour préparer notre avenir et celui de nos enfants.

Patrick MICHAUD,
Votre Maire
Mars 2014

 

 

Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Dernièrement, lors du Conseil Municipal du 5 avril, nous avons eu le plaisir d’échanger avec les membres du Conseil des Enfants. Tous ces jeunes élus au sein des deux écoles élémentaires de Veigné, ont choisi de s’impliquer dans la vie de leur commune en développant une coopération entre groupes.

En effet, le lendemain de leur élection et leur première réunion, ils ont choisi de s’inscrire dans une dynamique de groupe bien plus large pour bâtir leur projet.
A leur âge, ils ont su se projeter dans l'avenir et imaginer les fruits positifs à tirer d’une coopération.
En regardant l’histoire, les grandes réussites de groupes se sont faites sous la contrainte. Leur force, à ces jeunes, repose justement dans leur capacité d’adaptation. Dans un contexte économique difficile, suivant la nécessité de respecter les orientations du Grenelle de l’Environnement, ils ont su créer une confiance réciproque entre adultes et jeunes aux seuls fins de leur projet.

L’aménagement d’une « boire » de l’Indre (le projet des uns), voit le jour dans le budget fixé, avec la collaboration du Syndicat d’Aménagement de la Vallée de I’Indre (SAVI) et des employés municipaux en charge des Espaces Verts.
L’importance dans un groupe est bien sa cohésion. L’unité en est sa force car personne n’éprouve le sentiment de se faire dominer par l’autre.
Je tiens encore une fois à saluer l’engagement de ces enfants et leur souhaiter de belles réussites dans leurs nouveaux projets.

Patrick MICHAUD
Maire de Veigné
2013

 


 

Madame, Mademoiselle, Monsieur,
Depuis 4 ans les services municipaux se sont ré-organisés. Les résultats sont là et la récente enquête de satisfaction met en évidence que les habitants apprécient le travail qui
est réalisé et qui leur est rendu.

Sans vouloir «calculer», car nous ne sommes pas dans une logique mercantile de type «je mets à disposition ceci, donc je veux cela en retour». La volonté des services et des agents qui les composent, se base sur une action de bonne relation humaine, le fameux «feeling» avec ses concitoyens. Cela est important pour faire passer des messages. Car l’agent communal est partie intégrante de la communication municipale. Il contribue bien évidemment à l'image de l'institution qui est portée au delà de notre seul territoire.

Le fait de se renouveler est aussi important. Cette année encore, en plus de la rénovation de notre site Internet, l’accueil de l’urbanisme est fermé 2 matinées par semaine pour permettre un traitement et une gestion de l’urbanisme encore plus efficace. Fort de vos encouragements, de vos idées, nous continuerons à développer la qualité de service que vous attendez.

Patrick MICHAUD
Maire de Veigné
2012